From 1 - 10 / 26
  • Cette couche matérialise de façon schématique l'écoulement des réseaux d'eaux usées de Rennes métropole.

  • Des servitudes aéronautiques de dégagement comportant l'interdiction de créer ou l'obligation de supprimer les obstacles susceptibles de constituer un danger pour la circulation aérienne ou nuisibles au fonctionnement des dispositifs de sécurité établis dans l'intérêt de la navigation aérienne. Un plan de servitudes aéronautiques de dégagement est établi pour les aérodromes et installations suivantes : 1° Aux aérodromes destinés à la circulation aérienne publique ou créés par l'Etat ; 2° Dans des conditions fixées par voie réglementaire à certains aérodromes non destinés à la circulation aérienne publique et créés par une personne autre que l'Etat ainsi qu'aux aérodromes situés en territoire étranger pour lesquels des zones de dégagement doivent être établies sur le territoire français ; 3° Aux installations d'aides à la navigation aérienne, de télécommunications aéronautiques et aux installations de la météorologie intéressant la sécurité de la navigation aérienne, sans préjudice de l'application des dispositions des articles L. 54 à L. 64 et R. 21, R. 24 à R. 28, R. 30 à R. 38, R. 40 à R. 42 du code des postes et des communications électroniques relatives aux servitudes établies dans l'intérêt des transmissions et réceptions radioélectriques ; 4° A certains emplacements correspondant à des points de passages préférentiels pour la navigation aérienne. Cette couche représente l'emprise de l'aéroport liée à cette servitude.

  • Les circonscriptions législatives sont le cadre territorial d'élection de chaque député à l'Assemblée nationale, députés élus au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelable (sauf si la législature est interrompue par une dissolution, article 24 de la Constitution). Ce découpage des circonscriptions législatives de France a été établi par les deux ordonnances du 29 juillet 2009, ratifiées par les deux Chambres les 19 et 21 janvier 2010, validées par le Conseil constitutionnel le 18 février 2010, et publiées au J.O. le 23 février. La nouvelle carte électorale est entrée en application depuis les élections législatives de 2012. Sur le territoire de Rennes Métropole, pour des problématiques internes de mise en adéquation des jeux de données de référence (souvent plus précis), les géométries de ces circonscriptions ont été adossées aux polygones de la couche des limites communales référentielles de Rennes Métropole. Ce recalage a été réalisé selon une lecture stricte des textes. A noter que les périmètres des circonscriptions sur le territoire de Rennes Métropole ont été retouchés suite à la prise en compte de la Représentation Parcellaire Cadastrale Unique (RPCU).

  • Localisation des salles en location sur la Ville de Rennes, avec pour attributs : l'adresse, les coordonnées du contact et diverses informations concernant la location (capacité, horaires, équipements, conditions,...) Ce jeu de donnée est actuellement limité à la Ville de Rennes mais a pour vocation d'être étendu au territoire de Rennes Métropole.

  • Des servitudes aéronautiques de dégagement comportant l'interdiction de créer ou l'obligation de supprimer les obstacles susceptibles de constituer un danger pour la circulation aérienne ou nuisibles au fonctionnement des dispositifs de sécurité établis dans l'intérêt de la navigation aérienne. Un plan de servitudes aéronautiques de dégagement est établi pour les aérodromes et installations suivantes : 1° Aux aérodromes destinés à la circulation aérienne publique ou créés par l'Etat ; 2° Dans des conditions fixées par voie réglementaire à certains aérodromes non destinés à la circulation aérienne publique et créés par une personne autre que l'Etat ainsi qu'aux aérodromes situés en territoire étranger pour lesquels des zones de dégagement doivent être établies sur le territoire français ; 3° Aux installations d'aides à la navigation aérienne, de télécommunications aéronautiques et aux installations de la météorologie intéressant la sécurité de la navigation aérienne, sans préjudice de l'application des dispositions des articles L. 54 à L. 64 et R. 21, R. 24 à R. 28, R. 30 à R. 38, R. 40 à R. 42 du code des postes et des communications électroniques relatives aux servitudes établies dans l'intérêt des transmissions et réceptions radioélectriques ; 4° A certains emplacements correspondant à des points de passages préférentiels pour la navigation aérienne. Cette couche représente les isolignes des hauteurs liées à cette servitude.

  • Les circonscriptions législatives sont le cadre territorial d'élection de chaque député à l'Assemblée nationale, députés élus au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans renouvelable (sauf si la législature est interrompue par une dissolution, article 24 de la Constitution). Ce découpage des circonscriptions législatives de France a été établi par les deux ordonnances du 29 juillet 2009, ratifiées par les deux Chambres les 19 et 21 janvier 2010, validées par le Conseil constitutionnel le 18 février 2010, et publiées au J.O. le 23 février. La nouvelle carte électorale est entrée en application depuis les élections législatives de 2012. Sur le territoire de Rennes Métropole, pour des problématiques internes de mise en adéquation des jeux de données de référence (souvent plus précis), les géométries de ces circonscriptions ont été adossées aux polygones de la couche des limites communales référentielles de Rennes Métropole. Ce recalage a été réalisé selon une lecture stricte des textes. A noter que les périmètres des circonscriptions sur le territoire de Rennes Métropole ont été retouchés suite à la prise en compte de la Représentation Parcellaire Cadastrale Unique (RPCU).

  • Ce jeu de données est constitué de volumes 3D représentant le calcul de l'irradiation de chaque portion de toit des bâtiments de Rennes Métropole. Ces données sont diffusées au format 3D Tiles. Ces données ne sont pas destinées à être consommées telles quelles par des applications. Ce sont des données référentielles.

  • Ce jeu de données est constitué de bâtiments sous la forme de volumes 3D, optimisés sous la forme d'une pyramide de tuiles. Ces données ne sont pas destinées à être consommées telles quelles par des applications. Ce sont des données référentielles.

  • Un Modèle Numérique de Terrain (MNT) permet de connaître l'altitude du terrain à un endroit donné. Le modèle numérique de terrain (MNT) couvrant le territoire de Rennes Métropole a été créé par l'exploitation d'une acquisition lidar aérien concomitamment aux prises de vues aériennes de 2017 pour la partie sud de la Métropole et 2018 pour la partie nord de la Métropole. Ce MNT a été utilisé pour constituer l'orthophotographie 2017-2018. Le format de diffusion est un TIN maillé au format GLTF. Les variations de l'altimétrie dues aux ouvrages d'art (ponts, viaducs...) ne sont pas visibles dans ce MNT (ex : sur un pont, l'altitude indiquée correspond à celle au sol sous le tablier). Le MNT sans ouvrage d'art est disponible au pas de 50 cm, 2 m et 5 m. Le MNT avec ouvrages d'art (l'altitude indiquée correspond au celle du tablier) n'est disponible qu'au pas de 2 m. Précision altimétrique (sur Rennes) - classe de précision totale altimétrique : 20 cm Précision altimétrique (hors Rennes) - classe de précision totale altimétrique : 30 cm Plus petit pas de la grille : 0.5 m Le système de référence altimétrique est l'IGN69.

  • Il s'agit d'une couche créée, à l'origine, par le conseil général d'Ille-et-Vilaine suivant le décret n°2014-177 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Ille-et-Vilaine. Ces périmètres seront applicables depuis les élections cantonales de 2015. Sur le territoire de Rennes Métropole, pour des problématiques internes de mise en adéquation des jeux de données de référence (souvent plus précis), les géométries de ces cantons ont été adossées aux polygones de la couche des limites communales référentielles de Rennes Métropole. Ce recalage a été réalisé selon une lecture stricte du décret. Les limites cantonales sur Rennes Métropole peuvent donc être différentes de la couche d'origine du conseil général d'Ille-et-Vilaine. A noter que les périmètres des cantons sur le territoire de Rennes Métropole ont été retouchés suite à la prise en compte de la Représentation Parcellaire Cadastrale Unique (RPCU).