From 1 - 10 / 24
  • Cette couche indique pour les modes doux du territoire de Rennes Métropole la domanialité du foncier et qui en assure la gestion.

  • Localisation des aires de jeux dans les pacs, squares et jardins des communes de Rennes Métropole. Le point symbolise l'ensemble de l'aire de jeux et non un jeu spécifique de cette surface. Ce jeu de données est issues de deux couches : - les centroïdes des "Aires de jeux des espaces verts de la Ville de Rennes", couche gérée par la Direction des Jardins et de la Biodervisité - " Aires de jeux sur Rennes Métropole hormis la Ville de Rennes", couche localisant les aires de jeux sur le reste du territoire métropolitain.

  • Cette couche localise de manière schématique ou topographique les collecteurs d'eaux usées, les collecteurs unitaires et les collecteurs d'eaux pluviales. Parmi les attributs disponibles : - Statut : statut (public/privé/indéterminé) du collecteur concerné ; - Fonctionnement : état du collecteur (abandonné, en projet, déconnecté…) ; - Matériau : matériau du collecteur - ce champ insiste sur la valeur "Amiante-ciment" car cela impacte fortement les travaux sur les collecteurs et leur entretien ; - Sensibilité : cette valeur concerne les eaux usées et unitaires et se rapporte aux usagers connectés en amont de la conduite et leur sensibilité à un dysfonctionnement du réseau. Les structures telles que les hôpitaux, les EHPAD ou les écoles auront une valeur forte (3 ou 4) tandis que les pavillons de particuliers situés en tête de réseau auront une valeur faible (1 ou 2) ; - Refoulement : conduites fonctionnant sous pression ; - Note ITV : résultat des inspections télévisées des différents types de collecteurs ; - preci_horizontal : permet de faire la différence, la valeur "Faible" indique qu'il s'agit d'une précision schématique, la valeur "Topographique" indique qu'il s'agit d'une précision topographique.

  • Cette couche représente la situation de l'emprise de la végétation en 2011 sur le territoire de Rennes Métropole. Elle distingue la strate herbacée de la strate arborée (supérieure à 1 mètre). Les unités minimales sont de 5 m² pour la trame arborée et 1 m² pour la trame herbacée. Les polygones de la strate arborée et de la strate herbacée ne se superposent pas. La société qui a réalisé la prestation de numérisation est la société Kermap.

  • Ya d’ar brezhoneg (en breton Oui à la langue bretonne) est une campagne menée par l’Office public de la langue bretonne visant à promouvoir et développer l’usage de la langue bretonne dans la vie quotidienne des habitants de la Bretagne historique, dans le monde associatif, professionnel ou des collectivités territoriales. Les communes signataires de la charte Ya d'ar Brezhoneg des collectivités doivent remplir un contrat d'objectifs choisis parmi une liste de quarante actions. L'une d'entre elle est la dénomination des voies bilingue breton-français, visant à mettre en place des plaques de rues sur l'ensemble du territoire.

  • Cette couche indique les limitations de vitesse sur les voiries métropolitaines. Sur la Ville de Rennes, la base de données a été initiée dès 2010 par le Service Patrimoine de la Direction de la Voirie. Elle a vocation à être consolidée sur la Ville de Rennes et étendue aux 42 autres communes de la Métropole à partir des arrêtés permanents communiqués par les services détenteurs du pouvoir de police de la circulation et du stationnement (communes en agglomération et plateformes de voirie hors agglomération) et des informations relatives à la signalisations verticale et horizontale mises en œuvre.

  • Cette couche représente sous forme de polygones les espaces verts situés dans les communes de Rennes Métropole. Elle est constituée des emprises des parcs, jardins et espaces naturels de la base Sites & Organismes de Rennes Métropole, complétées : - pour la Ville de Rennes, par les couches des surfaces enherbées des espaces verts de la Ville de Rennes et certains sites d'interventions (parcs, squares, jardins familiaux,...) de la Direction des Jardins et de la Biodiversité ; - pour le reste de la métropole, par la couche d'espaces verts non dénommés, représentant principalement des squares compris dans les bourgs ou à l'intérieur d'îlots d'habitations. Cette couche ne possède aucune dénomination dans ces attributs. Pour les afficher, il faut utiliser la couche des sites de la base Sites & Organismes.

  • Cette couche représente sous forme de polygones schématiques les espaces boisés situés sur les communes de Rennes Métropole. Les dénominations de ces espaces boisés figurent dans l'attribut "nom".

  • Quelle est la part de terres agricoles qui a disparu depuis dix ans ? Comment évaluer le renouvellement urbain ? Pour répondre à ces questions, l’ADEUPa a développé un système d’observation et d’analyse de l’occupation des sols : Le Mode d'occupation du sol (MOS). Il constitue un référentiel d'observation foncière au service des politiques d'aménagement. Il s'agit d'une couche indiquant l'occupation du sol pour les années 2006 et 2017. La surface minimale de gestion est la parcelle cadastrale. La nomenclature utilisée pour la classification des occupations compte 47 classes (40 présentes sur Rennes Métropole) que l'on peut regrouper en 10 grandes catégories d'occupation. Parmi les attributs la décrivant : adcode_06 = codification d'occupation en 2006 adlib_06 = description de la codification d'occupation en 2006 admos_06 = catégorie d'occupation du sol en 2006 artif_06 = type d'occupation (artificiel / naturel) adcode_17 = codification d'occupation en 2017 adlib_17 = description de la codification d'occupation en 2017 admos_17 = catégorie d'occupation du sol en 2017

  • Cette couche de données regroupe les emprises de différents plans des dispositions spécifiques : plan masse, plan de détail et plan d'épannelage. L'attribut urlfic permet d'accéder à ces plans en ligne.